La culture sans vaseline
Beercade: le meilleur des deux mondes (vidéo)

Beercade: le meilleur des deux mondes (vidéo)

Voici une idée à même de provoquer un revival (tant attendu) des arcade games de notre enfance: une borne d’arcade, un jeu de baston, de la bière. Mais comment mélanger les trois pour les sublimer? La réponse est peut-être à trouver du côté de la dernière campagne de com’ de The McKinney Ten Percent pour l’entreprise brassicole Big Boss Brewing Company

insertcupTous ceux pour qui l’évocation d’une bonne vieille bagarre de bar ne suggère qu’un rite social primitif résistant à la modernité, ceci est peut-être l’occasion de faire entrer une grande tradition internationale dans le troisième millénaire. Peu enclin aux échanges de politesse alcoolisés finissant en mandales dans le pif, vous avez probablement fait verser plus de sang dans les jeux vidéo que vous ne daignez l’admettre.

Pourtant, s’envoyer des tabourets et autres tessons de bouteilles dans les dents a quelque chose de séduisant, cinématographie presque alléchante d’une violence que vous avez toujours fui comme la peste.

Donnez un sens à vos heures perdues en Luna Park

Vos années d’entraînement au combat virtuel par pixels interposés vont peut-être enfin vous servir dans la vraie vie! Un gobelet en plastic (faute de goût anglo-saxonne, mais soit…) en guise de droit d’entrée pour chacun des deux joueurs. Un combat à la Street Fighter. Le gagnant verra son gobelet rempli de bière. Le perdant n’aura que ses yeux pour pleurer et même pas de chope pour se réhydrater.

Si le concept trouve une vie en dehors de son aspect publicitaire original, il y a fort à parier que les adaptations bibitives et ludiques se fassent une place dans les débits de boisson branchés à travers le globe. Mais pour cela, il faudrait diversifier les jeux concernés, et surtout les breuvages offerts. Enfin, on peut toujours rêver…

 

Feever Tweets