La culture sans vaseline
Les reptiliens: véritables causes de la guerre en Irak !

Les reptiliens: véritables causes de la guerre en Irak !

Lorsqu’en mars 2003 les troupes de la coalition envahissent l’Irak de Saddam Hussein, la polémique enfle rapidement sur les véritables objectifs de cette intervention. Lutte contre le terrorisme ? Guerre pour la paix ? Capture des armes de destruction massive ou pillage organisé des ressources pétrolières ? David Icke propose une autre théorie, qui implique les humanoïdes reptiliens. Décryptage.

Reptiliens (12)Le 20 mars 2003, l’opération « Iraqi Freedom » est déclenchée par les forces armées américaines et leurs alliés. Selon la version officielle, l’intervention est justifiée car elle entre dans le cadre de la ‘lutte contre le terrorisme’, de la ‘guerre pour la démocratie’ et surtout car l’armée irakienne ‘détient des armes de destruction massive’. Bien évidemment, ces arguments ne tiennent pas la route et de nombreuses voix se sont rapidement élevées pour dénoncer les faucons républicains du clan Bush, qui n’auraient pour objectif que de faire main basse sur les énormes richesses énergétiques du pays. Mais la vérité est à chercher ailleurs d’après David Icke, ex-footballeur et ancien journaliste sportif de la BBC, désormais reconverti dans le lucratif secteur des théories du complot…

Genèse d’une invasion

Dans la vingtaine de bouquins qu’il a rédigés, Icke développe toujours plus avant le même postulat de base : le monde est dominé secrètement depuis la nuit des temps par les humanoïdes reptiliens ! (Faites un pause pour vous en remettre). Comme chacun sait, les extra-terrestres sont passés nous rendre visite sur terre il y a quelques milliers d’années et ont, dans le but évident de nous asservir, bricolé le code génétique des humains et créé l’homo sapiens (Darwin et sa théorie ringarde de l’évolution peut aller se rhabiller). Débarqués en Mésopotamie (l’Irak actuel) en des temps immémoriaux, ces dieux venus de la treizième constellation du zodiaque (celle du dragon) ont été dénommés Annunaki dans la mythologie des grandes civilisations locales : les Babyloniens et les Sumériens.

Reptiliens infiltrés

Reptiliens (1)Pleins de malice, ces Annunaki ont également profité de leur passage sur terre pour créer une race hybride mi-homme, mi-reptile: les fameux reptiliens, chargés de prendre le contrôle de la planète. Ces créatures dépourvues de tout sens moral renforcent leur énergie à chaque fois que des actes violents sont commis par les hommes. D’où leur intérêt évident à encourager épidémies, famines, guerres et génocides aux quatre coins du monde. Si ces reptiliens bipèdes vivent cachés dans des galeries au centre de la terre (dixit la théorie de la terre creuse) ainsi que sur Mars apparemment, ils peuvent néanmoins prendre forme humaine pour se fondre incognito dans la masse et tirer les ficelles en coulisses.

Selon les experts, l’élite mondiale serait aujourd’hui en majorité constituée de ces vicelards reptiliens qui dominent complètement les sphères politique, économique et religieuse à l’échelle du globe. Quelques personnalités reptiliennes ? Elizabeth II, Hillary Clinton, Tony Blair, Lakshmi Mittal ou encore l’ensemble des clans Rockefeller, Rothschild, Romanov… Bref, tous les puissants sont potentiellement des lézards infiltrés, descendants des reptiliens débarqués en Mésopotamie.

Reptiliens (8)Préserver le secret

Pour en revenir à la guerre en Irak, l’évidence saute désormais aux yeux. Le clan Bush, qui possède à coup sûr de l’ADN reptilien, devait absolument conquérir le pays afin de détruire toute trace de ses origines. Et qui sait? Saddam Hussein menaçait peut-être de dévoiler le pot aux roses. Conclusion: la guerre pour la paix, les armes de destruction massive, la lutte contre le terrorisme… Tout ça n’était qu’un leurre ! L’objectif véritable de W. était de détruire les vieilles poteries couvertes de dessins reptiliens qui se trouvaient dans les caves du musée National de Bagdad.

Et les centaines de milliers de morts ? Et le pétrole dans tout ça ? C’était juste du bonus. Allez, retournez vite bosser… Avec un peu de malchance votre boss est aussi un reptilien caché.

(The Strokes auraient-ils tout compris? Ou ont-ils intitulé cette chanson par hasard? Le hasard n’existe pas quand on est suffisamment parano…)

 

Feever Tweets